Retour
LA LÉGION DE MARIE


      

Mouvement Catholique International

LES DÉBUTS

  • A Dublin, le 7 septembre 1921, en la veille de la Nativité de Notre-Dame, et sur l’initiative de Frank Duff, jeune fonctionnaire du Ministère des Finances, une quinzaine de personnes se réunissent pour étudier le « Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge » de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, et voir comment travailler au service de la Vierge Marie.
 

SON BUT ET SON ESPRIT

       La Légion de Marie est un mouvement international catholique de laïcs qui veut collaborer à la Mission d’évangélisation de l’Eglise.

       La spiritualité de la Légion de Marie repose principalement sur la foi en l’action conjuguée de l’Esprit Saint et de Marie dans l’œuvre de la Rédemption et l’établissement du Royaume de Dieu dans le monde.

       Ses membres se donnent à Marie. Ils veulent l’aider dans sa mission de Mère de l’Eglise, chargée d’enfanter et d’éduquer à la vie divine les membres du Corps du Christ. Ils pratiquent l’apostolat direct par le contact personnel, spécialement auprès des plus éloignés de l’Eglise. Dans l’exercice de leur apostolat, ils se considèrent comme les « instruments » de la Reine des Apôtres, et par leur intime union à Elle, ils se livrent à l’action du Saint-Esprit qui est l’agent principal de l’évangélisation.


LES MEMBRES

Membres actifs

       Tout catholique pratiquant peut devenir membre actif, s’il est animé de cet esprit ou s’il désire faire l’effort pour l’acquérir et en vivre.

       Les membres actifs font partie d’un «Praesidium», groupe de 4 à 20 personnes, qui prend l’initiative des travaux apostoliques, toujours intégrés dans la Pastorale locale. Un prêtre participe généralement aux réunions. Ce groupe est toujours en lien avec un conseil auquel il est affilié. Les jeunes de moins de 18 ans sont admis dans des groupes de jeunes.

       Ils récitent chaque jour, la prière qui unit les légionnaires du monde entier, «la Catena» (chaîne en latin), constituée principalement du Magnificat. Ils assistent chaque semaine à la réunion hebdomadaire au cours de laquelle ils prient ensemble, reçoivent une formation spirituelle et pratique pour l’apostolat, décident des activités à réaliser dans la semaine et dont ils rendront compte à la réunion suivante.

       Le nouveau membre saura, après un temps de probation, si la Légion de Marie va lui permettre de servir l’Eglise comme il le souhaitait. Il prendra alors un engagement de fidélité en faisant sa Promesse, adressée à l’Esprit Saint.

Vie spirituelle

       La prière du chapelet, de la «Tessera» (prières de la Légion de Marie), la Messe et la Communion en semaine sont vivement conseillées. Une retraite annuelle est recommandée, selon les possibilités.

Champ d’apostolat

       Le travail confié par le Praesidium est une participation à la Mission de Marie et est fait en union avec Elle.

       La Légion de Marie s’efforce d’atteindre les hommes en privilégiant les contacts de personne à personne, d’où la très grande diversité de travaux d’apostolat décidés en accord avec les responsables paroissiaux : visites de malades et de personnes âgées ou isolées, visites à domicile, visites dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les prisons, action dans les milieux de drogue et de prostitution, et toute autre activité au service de la paroisse et de l’Eglise...

       La spiritualité et l’organisation du Mouvement sont expliquées dans le Manuel officiel de la Légion de Marie ; c’est aussi un guide pratique.

Membres auxiliaires

       Ils soutiennent par leur prière, les membres actifs dans leur activité apostolique. Réunions et conférences leur sont proposées afin de les associer aux richesses spirituelles et à la vie de la Légion de Marie.

Leur engagement

       Dire chaque jour, aux intentions de la Très Sainte Vierge, la «Tessera» (prières de la Légion de Marie).

       Certains auxiliaires, dénommés adjutoriens, acceptent d’assister à la Messe, de communier et de réciter l’Office divin, chaque jour.


UN MOUVEMENT D'EGLISE

«Un instrument d’une efficacité extraordinaire pour ’édification et l’expansion du Royaume de Dieu.»
Paul VI

«Votre volonté est d’être au service de chaque homme qui est l’image du Christ, avec l’esprit et la sollicitude de Marie.»
Jean-Paul II

       Présente en France depuis le 15 août 1940, la Légion de Marie figure dans l’annuaire de la Conférence des Evêques de France, à la rubrique «Familles et mouvements spirituels».


QUELQUES MEMBRES EDIFIANTS

Frank Duff (1889-1980)
Fondateur de la Légion de Marie, il a vu le Mouvement s’étendre dans le monde entier. Il fut invité comme auditeur au Concile Vatican II.
Edel Quinn (1907-1944)
Durant les huit dernières années de sa vie, elle sillonna l’Afrique orientale pour y faire connaître la Légion de Marie. Sa cause de Béatification a été introduite à Rome. Elle a été déclarée Vénérable en 1994.
Alphonsus Lambe (1932-1959)
Il a fait un travail identique en Amérique du Sud, parcourant en tous sens un immense territoire. Il est mort à Buenos Aires à l’âge de 26 ans, après six années d’action intense.
En outre, la Légion de Marie a l’honneur de compter beaucoup de martyrs parmi ses membres.


PRESENCE DANS LE MONDE

       La Légion de Marie, présente sur tous les continents et dans presque tous les pays, compte plus de 3 millions de membres actifs et 10 millions de membres auxiliaires. Elle travaille dans plus de 2 000 diocèses.


CONTACTS

En France métropolitaine

Conseil International

Legion of Mary
De Montfort House
Morning Star Avenue
Brunswick Street
Dublin 7 Irlande
www.LegionofMary.ie



   Retour