INTRODUCTION


LE TRESOR
DE LA DOCTRINE CHRETIENNE


       Tout ce que Dieu a enseigné - c’est à dire, toute la doctrine catholique contenue dans la Tradition et l’Ecriture, et qu’enseigne le Pape et les Evêques qui lui sont unis - est un trésor si beau que si quelqu’un vient à le trouver, Jésus l’invite à « vendre tout ce qu’il possède » (Mt 13,44) et l’acheter! C’est à dire être disposé aux plus grands sacrifices pour le posséder !

       Dans le Catéchisme, nous trouvons ce trésor, et pour le faire nôtre (ou l’acquérir) nous devons faire quelques efforts, comme par exemple l’étudier, retenir certaines choses, etc. ; Cela en vaut la peine car nous en recevrons beaucoup plus !

Quatre parties composent ce riche et magnifique trésor :
  1. Ce que nous devons croire, qu’on appelle encore la profession de foi .
  2. Ce que nous devons recevoir, c’est la célébration du mystère chrétien.
  3. Ce que nous devons faire, c’est la vie avec le Christ .
  4. Ce que nous devons dire à Dieu, c’est la prière chrétienne.
  1. CE QUE NOUS DEVONS CROIRE


  2.        Tout ce que nous devons croire se résume dans une Profession de foi, le Credo ! qu’on appelle encore le «Symbole des Apôtres». Parmi tous les symboles de la foi, deux occupent une place particulière dans la vie de l’Eglise :
    • Le Symbole des Apôtres, ainsi appelé parce qu’il est considéré comme un résumé fidèle de la foi des Apôtres.
    • Le Symbole de Nicée Constantinople. Son autorité repose sur le fait qu’il est le fruit de la réflexion des premiers Conciles Oecuméniques (Concile de Nicée 325 ; Concile de Constantinople 381) ».(1)
    (1) Catéchisme de l’Eglise Catholique.194-195

  3. CE QUE NOUS DEVONS RECEVOIR


  4.        Le salut est quelque chose qui s’offre, et donc qui doit être reçu . De façon habituelle le salut se reçoit par les Sacrements qui nous donnent la grâce de Dieu. Dés le Baptême, nous recevons cette grâce avec les vertus théologales et les vertus morales infuses ainsi que les dons de l’Esprit Saint.

    Quels sont les Sacrements !

    1. Le Baptême
    2. La Confirmation
    3. L’Eucharistie ( appelée aussi Communion)
    4. La Pénitence (qu’on appelle encore Confession ou sacrement de la Réconciliation)
    5. L’Onction des malades (appelée autrefois l’Extrême Onction)
    6. L’Ordre Sacré
    7. Le Mariage

    Quelles sont Les Vertus Théologales

    1. La Foi
    2. L’Espérance
    3. La Charité

    Quelles sont Les vertus morales Infuses (ou cardinales)

    1. La Prudence
    2. La Justice
    3. La Force
    4. La Tempérance

    Quels sont les Dons du Saint Esprit

    1. La Sagesse
    2. L’Intelligence
    3. Le Conseil
    4. La Force
    5. La Science
    6. La Piété
    7. La Crainte de Dieu

    Quels sont les Fruits de L’Esprit Saint (2)

    1. La charité
    2. La joie
    3. La paix
    4. La patience
    5. La longanimité
    6. La bonté
    7. La bénignité
    8. La douceur
    9. La fidélité
    10. La modestie
    11. La continence
    12. La chasteté
    (2) catéchisme de l’Eglise catholique N°2157

  5. CE QUE NOUS DEVONS FAIRE


  6.        L’ensemble de nos devoirs est contenu dans les 10 commandements de la Loi de Dieu, dans les 5 préceptes de l’Eglise, dans les 14 œuvres de miséricorde (7 sont corporelles, 7 spirituelles).

    Voici les Commandements de Dieu

    1. Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout .
    2. Tu ne diras le nom de Dieu qu’avec respect.
    3. Tu sanctifieras le jour du Seigneur.
    4. Tu honoreras ton père et ta mère.
    5. Tu ne tueras pas.
    6. Tu ne commettras pas d’adultère.
    7. Tu ne voleras pas.
    8. Tu ne mentiras pas.
    9. Tu n’auras pas de désir impur volontaire.
    10. Tu ne désireras pas ce qui appartient aux autres .

    Quels sont les préceptes et les commandements de l’Eglise (3)

    Ils sont au nombre de cinq !
    1. Participer à la Messe complète tous les Dimanches et les jours de préceptes.
    2. Confesser les péchés mortels au moins une fois par an.
    3. Communier au temps de Pâques.
    4. Jeûner et faire abstinence de viande lorsque le demande l’Eglise.
    5. Contribuer au soutien de l’Eglise.

    Les œuvres de miséricorde (4)

    Spirituelles :
    1. Enseigner celui qui ne sait pas.
    2. Donner un bon conseil à celui qui en a besoin.
    3. Corriger celui qui se trompe.
    4. Pardonner les injures.
    5. Consoler celui qui est triste.
    6. Souffrir avec patience les défauts du prochain.
    7. Prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

    Corporelles :
    1. Nourrir celui qui a faim.
    2. Donner à boire à celui qui a soif.
    3. Vêtir celui est nu.
    4. Visiter les malades et les prisonniers.
    5. Accueillir l’étranger.
    6. Racheter les captifs.
    7. Enterrer les morts.

    (3) Catéchisme de l’Eglise catholique 2041-2043
    (4) Catéchisme de l’Eglise catholique,2447-2449

  7. COMMENT DEVONS-NOUS PRIER ?


  8.        On ne peut être chrétien sans prier. La prière peut être soit mentale soit vocale. Parmi les prières vocales les plus importantes figurent le Notre Père et l’Ave Maria.
    • Notre Père

    •        Notre Père qui es aux cieux , que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel, donne nous aujourd’hui notre pain de ce jour, pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous soumet (ou bien ne nous laisse pas succomber ) pas à la tentation, mais délivre nous du mal. Amen
    • Ave Maria

    •        Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs maintenant et à l’heure de notre mort. Amen .
    • Le signe de Croix

    •        Avant de commencer à prier, il est convenable de faire le signe de Croix. On le fait sur soi, en élevant les doigts de la main droite sur le front en disant :« Au nom du Père ». Ensuite sur la poitrine en disant « et du Fils » (on trace alors le bois vertical de la croix). Ensuite on élève la même main de l’épaule gauche à l’épaule droite en disant « Et du Saint Esprit » (on trace ainsi le bois horizontal de la croix ). Finalement on dit Amen, ce qui veut dire exactement «il en est ainsi !».Se signer c’est faire le signe de la croix.

             «Le chrétien commence sa journée, ses prières et ses actions par le signe de la croix, « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen. Le baptisé voue la journée à la Gloire de Dieu et fait appel à la grâce du Sauveur qui lui permet d’agir dans l’Esprit comme enfant du Père. Le signe de la croix nous fortifie dans les tentations et les difficultés».(5)

             Les chrétiens parce qu’ils ont compris que la croix domine l’histoire, ont mis le Crucifix dans les églises et sur le bord des chemins ou le portent sur leur cœur. Car la croix est un vrai signe de la présence du Fils de Dieu. Par le moyen de ce signe se révèle le Rédempteur du monde. «In hoc signo vinces» «(Par ce signe tu vaincras)»(6)

             C’est sur ces quatre piliers – La Foi, les Sacrements, les Commandements et la Prière - que repose tout l’édifice de la vie spirituelle du chrétien. Notre vie spirituelle se fortifiera dans la mesure ou nous les connaissons davantage et que nous en vivons .

             «Je désire vous dire que Jésus Christ est très important pour vous et que vous êtes très importants pour Lui. Jésus est important pour vous parce qu’il est le Fils de Dieu fait homme. Il vous enseigne le sens le plus profond de la vie, ce que vous êtes et ce qu’est la vie tout entière. Si vous connaissez Jésus et si vous étudiez ses enseignements dans les Evangiles , vous parviendrez à mieux comprendre qui vous êtes vous mêmes. Et vous, vous êtes très importants pour Jésus parce qu’il vous aime et qu’il est mort pour vous afin que vous obteniez une vie déjà remplie sur cette terre et ensuite que vous parveniez au ciel. Oui vous êtes très importants pour Jésus. Et vous êtes très importants pour moi et pour toute l’Eglise».
      Jean Paul II aux jeunes de Papouasie Nouvelle Guinée. 20 Juin 1984. (5) Catéchisme de l’Eglise catholique 2157 (6) Jean Paul II, Message pour les XII Journées mondiales de la Jeunesse, Août 1997