L'ÉCHO DU FENOUILLET
Bulletin paroissial N°18 - septembre 2014
LA CRAU - LA MOUTONNE

   

Trimestriel
Abonnement annuel : 6,50 €
Père Samson,
1 impasse de la Panouche
83260 LA CRAU
tel : 0494 667 324


La dictature de la pensée unique




           «Aujourd’hui aussi il existe la dictature de la pensée unique». Si l’on ne pense pas d’une certaine manière, on n’est pas considéré comme moderne, ouvert. Et c’est encore pire «quand certains gouvernants demandent une aide financière» et s’entendent répondre : «mais si tu veux cette aide, tu dois penser ainsi et tu dois faire cette loi, et cette autre». Le risque de la pensée unique qui mine la relation avec Dieu a été au centre de l’homélie du pape qui affirmait que «le phénomène de la pensée unique a toujours causé des malheurs dans l’histoire de l’humanité», en rappelant également les tragédies des dictatures du XXème siècle. Mais on peut réagir en priant et en veillant. Se référant aux lectures du jour le pape a souligné que la liturgie «nous fait voir la promesse de Dieu à Abraham notre Père». Il s’est ensuite inspiré du passage de l’évangile de Jean (8,51,59), rappelant que les pharisiens présentés aujourd’hui dans ce passage avaient une pensée unique et voulaient imposer cette pensée unique au peuple de Dieu. C’est pourquoi Jésus leur reproche de poser sur les épaules du peuple tant de commandements, il leur reproche leur incohérence due à leur pensée : «on doit faire ainsi !». De cette manière, ils ont «une théologie qui devient esclave de ce schéma de pensée unique». Pour finir il n’y a pas de possibilité de dialogue de s’ouvrir aux nouveautés que Dieu apporte avec les prophètes. Du reste ces gens « ont tué les prophètes et ont fermé la porte à la promesse de Dieu». «Le phénomène de la pensée unique a toujours causé des malheurs dans l’histoire de l’humanité» a affirmé le pape.

«Au siècle dernier, nous avons tous vu les dictatures de la pensée unique qui ont fini par tuer tant de gens». Elles se sentaient maîtresses de la situation et «on ne pouvait pas penser autrement : on pense ainsi ! Mais aujourd'hui aussi il existe l’idolâtrie de la pensée unique. «Aujourd’hui aussi existe la dictature de la pensée unique et cette dictature est la même que celle de ces gens dont parle l’Évangile. La manière de faire est la même, ce sont des personnes qui «prennent des pierres pour lapider la liberté des peuples, la liberté des personnes, la liberté des consciences, la relation des personnes avec Dieu. Et aujourd’hui Jésus est crucifié encore une fois». Et ainsi, « cela n’est pas une histoire de ces gens fermés qui remonte à cette époque des méchants pharisiens - il y avait aussi de bons pharisiens. C’est ainsi une histoire «actuelle» et «le conseil du Seigneur face à chaque dictature est toujours le même : veiller et prier». Dans l’Osservatore Romano, homélie du Pape à sainte Marthe, «N’est ce pas l’exemple de la pensée unique qui veut s’imposer aujourd’hui avec la théorie du " gender", les lois contre la morale, en particulier le mariage gay, et avec les modes de pressions laïque qui empêchent les enfants de porter la croix à l’école et de suivre le catéchisme le mercredi...» C’est à chacun d’en juger !


Deux événements ecclésiaux importants :


Le bienheureux Paul VI

           L’Eglise béatifiera le Vénérable Paul VI, le 19 octobre prochain à Rome. Paul VI est le pape du Concile Vatican II. Après la mort de saint Jean XXIII, Paul VI a achevé l’œuvre entamée par son prédécesseur. Paul VI fut un Pape mal connu, qui eut à gouverner la barque de Pierre sur les flots agités de l’après 1968. Diplomate, aumônier, archevêque de Milan, Pape, Paul VI est un homme qui eut beaucoup à souffrir et qui fut un incompris (encyclique Humanae Vitae sur la régulation naturelle des naissances, positionnement sur le célibat des prêtres, drame de l’affaire Lefebvriste, mort de son ami Aldo Moro et les accusations infondées dont il fut la victime, tentative d’assassinat aux Philippines).

       François a voulu lui rendre justice. Il en parle souvent dans ses homélies comme d’une référence pour l’Eglise de notre temps. Paul VI a aussi ouvert l’Eglise au monde, il a entrepris de nombreux voyages sur les cinq continents en commençant par le pays de Jésus, là où sa rencontre avec le patriarche orthodoxe Athénagoras a amorcé le grand mouvement œcuménique avec les frères séparés.

Ses écrits comme «Ecclesiam suam et Populorum progressio» ont résolument placé l’Eglise du côté de la défense des droits de l’homme. Sa présence à l’ONU fut un signe pour l’humanité. En reprenant la célèbre formule de J. F. Kennedy, Paul VI a déclaré : «ou le monde mettra fin à la guerre, ou c’est la guerre qui mettra fin à l’humanité». Il a exhorté le monde à la paix : «plus jamais la guerre» ! C’est à la suite de la guérison inexpliquée d’un foetus en invoquant son nom, que l’Eglise élèvera Giovanni Battista Montini à la gloire des bienheureux. Paul VI avait été baptisé le jour de la mort de sainte Thérèse de Lisieux, il sera béatifié le jour ou l’on rappelle son doctorat. Quelle coïncidence! Après Jean XXIII et Jean Paul II, voici un troisième saint pape moderne que nous avons connu. Invoquons Paul VI pour la paroisse de la Crau, afin d’être indéfectiblement attachés au siège de Pierre.

Le vénérable Père Arribat

           Quelle heureuse surprise cet été en apprenant dans l’Osservatore Romano, la reconnaissance des vertus héroïques du Père Arribat, qui a vécu près de 30 années à la Navarre. Le Père Arribat fut un salésien animé de l’esprit de don Bosco, fondateur de sa congrégation. Le père Arribat, qui n’avait jamais obtenu de diplômes, a cependant eu le mérite de diriger plusieurs maisons de sa congrégation et en particulier la Navarre ou il rendit son âme à Dieu le 19 mars 1963, jour de la saint Joseph, patron de l’institut. A la Crau, encore un certain nombres de paroissiens l’ont connu. On le surnommait «le saint de la vallée de Sauvebonne». Il était toujours affable et souriant. C’est là, dans cette église, qu’il exerça son ministère de curé pendant quelque temps. En raison de son action auprès de jeunes juifs durant la seconde guerre mondiale, l’état d’Israël l’a honoré du titre de «juste de la nation».



10 août, fête de la Saint Dominique, patron de La Moutonne



Statue de Saint Dominique, chapelle de La Moutonne
 
Pour fêter la Saint Dominique, une procession avec bénédiction est faite dans le village.



ANNONCES PAROISSIALES


Ont reçu le sacrement du Baptême :

Manon Delasalle, Théo Giraud, Tom Giraud, Alice Choque, Zoé Dechaume, Guillaume Deniel, Meluyn Le Tarnec, Théo Breton, Stella Courtes Armando, Evan Lama, Raphaël Lama, Raphaël Huet, Maéva Himpe, Daniel Debernardi, Elise Varin, Mathieu Varin, Marie Vidalinc, Raphaël Guyot, Clara Machia Campos, Maëlys Violette, Lylou Violette, Lorenzo Aratus, Gabrielle Peron, Noa Houdayer, Khayla Blanc, Lina Léon, Bryan Chaillan Jaume, Leny Olivero, Loola Piq, Léna Bérard.

Nous ont quittés :

Nous ont quitté : Laurence Coudroux, Gérard Merra, Renée Pratviel, Bernard Marcelin, Alex Bannwarth, Marguerite Simian.
R.I.P.

Se sont unis devant Dieu par le sacrement du mariage :

Mathieu Chenebit et Marion Connan, Arnaud Galard et Angélique Lombard, Geoffroy François et Manon Bianco, Romain Dessertenne et Laurie Viudes, Jérôme Ciattoni et Johana Cervantes, Sebastien Caffaroz et Vanina Garsault, Dimitri Violette et Angélique Prevot, Nicolas Paolantonacci et Julie Renaud.

Quelques avis :

CATECHISME

Formation à la vie chrétienne

Messe de rentrée :  samedi 13 septembre à 18h00, église Notre-Dame de la Visitation à La Crau

Inscriptions :
Au forum des associations : samedi 6 septembre 2014
Sur le parvis de l’Eglise : Les mercredis de septembre de 9h à 12h
Au secrétariat de la paroisse : Mercredi et vendredi de 15h à 17h
A la chapelle de la Moutonne : Les 10 et 17 septembre de 10h à 12h.

HORAIRES

Éveil à la foi :
à la Salle Saint-Martin (La Crau), le vendredi de 17h00 à 18h00, tous les quinze jours.
Catéchisme :
Durée 1h15, toutes les semaines, sauf pendant les vacances scolaires.
à la Salle Saint-Martin (La Crau)
CE2 le mardi à 17H avec Mireille
le vendredi à 17H avec Christiane
CM1 le mercredi à 17H avec Soeur Marie
CM2 le vendredi à 17H avec Josyane
Aumônerie le vendredi à 17H avec Alain
à La Moutonne :
CE2 le mardi à 17H avec Marie-Laure
CM1, le mardi à 16h30 avec Eva ou Marie-Christine
CM2 le vendredi à 17H avec Marie-Laure
PATRONAGE
Tous les mercredis en lien avec la Paroisse du Pradet, patronage à la Castille de 14H30 à 17H.
C’est une occasion pour les parents de répondre aux heures périscolaires.