L'ÉCHO DU FENOUILLET
Bulletin paroissial N°20 - mai 2015
LA CRAU - LA MOUTONNE

 
Notre-Dame du Fenouillet,
Priez pour nous
 

Trimestriel
Abonnement annuel : 6,50 €
Père Samson,
1 impasse de la Panouche
83260 LA CRAU
tel : 0494 667 324


Les travaux dans l'église de La Crau


 
       Le premier mai, nous irons remercier saint Joseph à Notre Dame des Anges pour les réfections de notre église. Une messe d'action de grâces sera célébrée le dimanche 3 mai, animée par la chorale de la Londe pour rendre grâce à Dieu. La municipalité de La Crau qui est, rappelons-nous, la propriétaire de l'église depuis les lois de séparation, s'était engagée à refaire les peintures qui dataient de près de 30 ans. Cette décision, due à monsieur le maire Christian Simon, a pu être honorée grâce au concours de l'entreprise Redco de la Farlède, spécialisée dans la réfection des monuments sacrés.
Pendant près de trois mois, nous avions du émigrer à la salle saint Martin, et assurer les services religieux en célébrant les sépultures à la chapelle saint Dominique de la Moutonne et les messes sur place. Merci à tous les paroissiens malgré les différentes contraintes.

Je dois souligner particulièrement l'action de monsieur Veysse, l'architecte de la mairie qui, avec monsieur Roquebrun, a mené à bien le chantier. Ses choix furent les meilleurs. Une autre tranche de travaux a été rendue possible pour la lumière de l'Église avec la pose de leds et de nouveaux projecteurs bien adaptés. Merci aux paroissiens qui ont contribué par leurs dons, lors de rassemblements à la salle saint Martin à rendre possible cette transformation. L'argent qui avait vocation d'être au service de l'église aura servi pour le bien de tous grâce à la bienveillance de la Paroisse de La Crau. Il est juste que Dieu soit loué et honoré dans un lieu propre et accueillant. Vous êtes tous invités à venir prendre le pot d'amitié le 11 mai à 19H00, en présence de Monseigneur Dominique Rey, notre Évêque, et de la municipalité.


Annonces paroissiales

Date Heure Messes/Activités Lieu
28/04 14H30 MCR  
01/05 9H00 Notre Dame des Anges Sanctuaire
03/05 10H30 Messe de Gounod, chorale de la Londe Église
08/05 20H30 Rencontre Préparation Baptêmes Salle Saint Martin
11/05 19H00 Bénédiction de l'Église par Mgr Rey  
12/05 20H30 Dernière réunion des couples Salle Saint Martin
16/05 08H30 Sortie et Messe à Notre-Dame des Anges  


A NOTER
Date Heure Activités Lieu
15/05 20H30 Conseil Pastoral Presbytère
21/05 20h30 Réunion Kermesse salle Saint Martin
23/05 14H00 Tanière Sizaine Louveteau-Louvette  
23/05 15H00 Baptême adulte Jean-Marc Église
23/05 09H00 Retraite Profession de Foi Solliès-Toucas
30/05   Retraite Communions privées  
07/06 10H30 Communions privées Église



Prière à Notre-Dame du Bon Conseil

       Très glorieuse Vierge Marie, choisie par le Conseil éternel pour être la Mère du Verbe Incarné, la Trésorière des grâces divines et l'Avocate des pécheurs, moi, le plus indigne de vos serviteurs, je recours à Vous, afin que Vous daigniez être mon guide et mon conseil.


Navarre 2015 : Rencontre à la Navarre avec jeunes du “Pusch Car”


       Le Père de Saint Sernin, adjoint au service des jeunes du Diocèse avait demandé de mettre en relief le baptême dans une rencontre avec les jeunes des aumôneries du Diocèse. 200 jeunes participaient à cet événement. C'était l'occasion présenter le visage de 4 témoins de la jeunesse. D'abord le bienheureux Céférino Namuncura dont la devise éclaire toute sa vie: “ je veux étudier pour être utile à mon Peuple.” Puis saint Dominique Savio dont la devise se résume :“servons le Seigneur dans la joie.” La troisième la bienheureuse Laura Vicuna qui a fait le don de sa vie pour sauver l'âme de sa mère : sa devise : “ je serai la consolation de ton cœur.” Enfin un jeune de la Farlède : Louis Colle qui du haut du ciel a donné à Don Bosco cette consigne“ Montrez leur la Sainte Hostie et faites la leur adorer”.

Le Bienheureux Céférino Namuncura.
       Il est né en 1886 à Chimpay, en Patagonie. Le 26 août de la même année, il est baptisé par le Père Milanesio, qui a négocié un traité de paix entre Mapouches (indiens araucanes) et les soldats Argentins.
Son père, Grand Cacique, c'est-à-dire chef indien, l'envoie au collège de Buenos Aires pour devenir le défenseur de son peuple. Malheureusement, il est atteint de tuberculose. Le Cardinal Cagliaro, son protecteur disciple de Don Bosco, l'envoie en Italie ou il apprend l'italien et devient le deuxième de sa classe. Joyeux « il sourit avec les yeux » disaient ses compagnons. On l'appelle le magicien par ses tours de prestidigitateur, il aime jouer et il prépare des arcs et des flèches pour des concours. Le pape saint Pie X le reçoit. Il meurt très jeune à Rome.
 
Louis Colle.
 
       Le comte Colle fut un grand bienfaiteur de don Bosco. C'est lui qui a aidé don Bosco à payer le collège de la Navarre. Il avait un fils, Louis, intelligent, ange de douceur et de bonté, mais très frêle, avec qui Don Bosco fut en relation pendant deux ans, jusqu'à sa mort, à l'âge de dix-sept ans. Don Bosco assista son ami sur son lit de mort. Ensuite leurs relations devinrent encore plus étroites. Dès le lendemain de sa mort, en effet, don Bosco le retrouva à chaque pas sur sa route, dans des songes ou des apparitions, et il recueillait de lui les ordres du Ciel. Sur ce sujet don Bosco a fait des confidences étonnantes, et plusieurs fois il écrivit à Monsieur et Madame Colle. Voici quelques extraits de ces lettres étonnantes. Tout d'abord une réponse mystérieuse à des parents trop tristes et désemparés, le 30 juillet 1882 : “Madame, j'ai la consolation de vous dire que j'ai eu la consolation de voir toujours votre cher et aimable Louis... Une fois je l'ai vu s'amuser dans un grand jardin avec des compagnons habillés richement mais d'une façon qu'on ne peut décrire. Une autre fois, je l'ai vu dans un jardin où il recueillait des fleurs qu'il portait dans un grand salon sur une table magnifique. J'ai bien voulu demander : Pourquoi ces fleurs ? Il a répondu « Je suis chargé de recueillir ces fleurs, et avec ces fleurs, de faire une couronne pour mon père et ma mère, qui ont beaucoup travaillé pour mon bonheur. Don Bosco termina sa lettre par ces paroles: “J'écrirai d'autres choses dans un autre moment.
Le 23 août 1884, ce fut une vision très prophétique sur l'avenir des œuvres salésiennes : — Notre ami Louis m'a conduit à faire une promenade dans le centre de l'Afrique, terre de Cham, disait-il, et dans les terres d'Arphaxade ou en Chine... ” Dans une vision à Hyères il dit au saint : “ Montrez leur la Sainte Hostie et faites-la leur adorer.

La bienheureuse Laura Vicuna.
       Voici quelques unes de ses pensées : « Dieu me voit et m'aime» « il me semble que c'est Dieu qui maintient vif en moi le souvenir de sa divine Présence. Cette pensée m'aide à toujours faire de mon mieux : elle ne me gène en rien, car sans me forcer, j'ai la joie de garder le souvenir de sa Présence» « si nous avions l'habitude de penser que Dieu nous voit, combien de fautes éviterions nous. Alors il n'y aurait plus besoin de surveillante. Nous ferions tout bien.»
Le sacrifice suprême : En mai 1903, elle demande à son confesseur l'autorisation d'offrir sa vie pour obtenir la conversion de sa mère. Aussitôt, elle tombe tuberculeuse et elle doit quitter son collège le 1er septembre 1903. Après deux mois passés au ranch où vit sa mère, elle retourne à Junin en Patagonie. La maladie empire, on lui coupe ses beaux cheveux. Elle doit souffrir un dernier combat. Frappée brutalement par le compagnon de sa mère, elle restera dès lors au lit. Puis tous ses amis la quittent.
Elle reçoit le sacrement de l'Onction le 22 janvier 1903. C'est alors la rencontre avec sa mère qui découvre le sacrifice de sa fille et qui lui promet de se convertir. « merci Jésus, merci Marie, je meurs heureuse» peut elle murmurer.
 

Saint Dominique Savio
 
       Il naît en Italie le 2 avril 1842 de parents très chrétiens, d'une grande famille sereine, non loin des Becci où habitait Don Bosco. Sa première communion fut comme pour Laura l'étape fondamentale de sa transformation spirituelle. Il fait ce jour trois propos : je me confesserai souvent et ferai la communion le plus souvent possible. Je veux sanctifier les jours de fête chrétienne. Mes amis seront d'abord Jésus et Marie. La mort plutôt que le péché.
Tous les jours il va à pied à l'école. On lui demande « tu ne crains pas d'être tout seul ». « Non, mon ange gardien est avec moi, qui veille sur chacun de mes pas». C'est un chef qui n'hésite pas à prendre des risques pour ses copains. Un jour, il est accusé faussement: « il a rempli le poêle de neige et de pierre ». Il ne dit rien. Plus tard, il expliquera que c'était pour imiter Jésus et éviter à un de ses camarades d'être mis à la porte.
Avec son père, il rencontre Don Bosco aux Becci. Il lui demande de rentrer aux Valdocco à Turin. « voici une bonne étoffe » dit Bosco. « Si je suis l'étoffe, vous, vous serez le tailleur et vous me préparerez un bel habit pour le Seigneur ». Il se consacre à l'Immaculée, il fonde la compagnie de l'Immaculée. « Tu as beaucoup de bons garçons, mais aucun n'a une belle âme comme Dominique » disait maman Marguerite, la mère de Don Bosco. La sainteté consiste pour lui à être joyeux, très joyeux, ayant pour unique ennemi le péché qui fait perdre la paix du cœur.
Sa devise est « Servons le Seigneur dans la joie ». Il apparaît un mois après sa mort à son père « Prie pour tes petits frères et sœurs, pour ton papa et ta maman, que nous puissions un jour te rejoindre et être heureux tous ensemble près du Bon Dieu.»